KHAWATER : C’était un certain… Feu M. Azdi_2

D’un cœur LMR, le dimanche 6 avril 2014

 

Episode 2 :

 

En moyenne, 660 élèves par an….

Voila ce que comptait de manière générale chaque année le LMR. 660 énergumènes, monstres. Nous étions monstres d’insouciance, d’insolence, d’innocence, de malfaisance, assurément de bienfaisance et j’en passe. Toujours est-il que nous étions des monstres. Reviens en arrière. Oui, j’insiste et t’invite à revenir en arrière. Fais comme moi et allons explorer notre mémoire ensemble. Tu veux bien.

 

Sept jours sur sept, neuf mois sur douze, cet illustre bonhomme a du surmonter toutes nos insultes, nos insolences, nos méfiances, nos haines, nos frustrations, nos rengaines, pour essayer du mieux qu’il savait faire à canaliser tant d’énergies, plus les négatives que les positives, pour nous remettre sur ce qu’on appelle communément le droit chemin. Etait-il visionnaire ? Certainement pas, car c’était un simple « père » qui croyait bien faire. Il aurait pu ne pas endosser cette lourde responsabilité de remplacer nos pères, surtout que parfois, il manquait honnêtement d’inspiration. Mais de là à lui en vouloir ? Personne ne l’avait formé à cette lourde tâche, et il faut lui reconnaitre qu’il y mettait tout le zèle et l’âme nécessaires.

 

Encore une fois, je me permets d’essayer de situer le défunt dans son ensemble. Il faisait du mieux qu’il pouvait, alors arrêtons nos rengaines. Il nous a parrainé à sa manière : qu’il en soit remercié à travers cette modeste tribune.

 

Combien de fois il m’a brimé ? Je ne saurais sincèrement répondre, car à y regarder de plus près, j’ai du certainement le fatiguer. Pour l’anecdote, une fois, il était outré de mon attitude et du fait que malgré toutes les remontrances, mon penchant pour la cigarette était inconsolable. Quelle classe, quel jour, quelle année, peu importe. C’était vers 18h30, je venais de prendre 4 cigarettes de chez un camarade, et je sortais fièrement avec mon lot quand un des surveillants (le Chef Omar) me coinça avec les 4 cigarettes dans la bouche. Bien sur, pas allumées, mais tout de même, où est le devoir de discrétion ?

 

Le lendemain, comme un con que j’étais, je niais tout en bloc en face de M. Azdi. Alors là, quel sermon mes amis. Je ne le reprends pas ici, car je n’ai aucune envie de vous titiller avec, mais que pouvait-il faire à mon encontre sinon sévir ? Qu’aurait fait mon propre père ? Aujourd’hui, de certains diront qu’il faut en discuter, essayer de convaincre, coacher, etc. Bref, du Jules Verne pour cet homme, sorti d’une autre époque. Pas par pure mauvaise volonté, mais tout simplement par manque de qualification. Secoue toi, nous n’étions pas soldats, nous étions des élèves. Mais ça, personne ne lui avait précisé. Lui en vouloir est purement et simplement hors de propos.

 

De plus, de huit heures du matin à bien tard dans la soirée, rien de bon n’était susceptible d’émaner d’une communauté où le maitre mot était de se venger du système. Alors lui, en bon gardien du temple, veillait à la sérénité et l’harmonie de cette communauté, véritable mosaïque ethnoculturelle marocaine bien décidée à lui mener la vie dure.

 

Bien sur nous n’étions jamais coupables. Notre sens de l’innocence était bien particulier et certainement très peu objectif. Sincèrement, as-tu déjà assisté à une confession de culpabilité de la part de tes enfants après qu’ils aient commis le plus impardonnable des écarts ? Jamais. Ils sont toujours innocents, comme nous l’avons toujours été. Mais on ne te la fait plus maintenant. Tu as grandi, tu as muri, tu as compris, alors, il faut le comprendre et lui rendre justice. Sans lui, combien d’entre nous auraient commis l’irréparable ? Combien d’entre nous auraient dépassé les limites ? Combien d’entre nous en seraient là s’ils avaient dépassé les limites improvisées, puis imposées par Feu Azdi ?

 

Oui, je te vois venir. Et l’injustice dans tout ça ? N’es-tu pas injuste toi-même, tout le temps ? Nous réclamions plus de justice, nous aspirions à plus de justice. Etions-nous juste alors ? Anarchistes, oui nous l’étions, justes, ça voulait dire quoi au juste ? Agressif, violent, menteur, escroc, parfois violeur, de règles cela s’entend, voila en gros l’image que devait se faire de chacun de nous toute personne en charge de nous éviter le pire. Tu me diras que j’exagère et j’en conviens. Je ne parle pas de toi, mais de moi, l’archétype de l’élève que nous représentions tous à ses yeux. Nous, on sait additionner, lui fonctionnait à la théorie de la synergie. 1 plus 1, ça fait 2,  c’est bon, mais 660, c’est beaucoup trop de synergies pour un individu de son acabit.

 

Alors, comme je disais, 660 élèves … (à suivre).

Signe : 1188

Écrire commentaire

Commentaires : 0