KHAWATER : C’était un certain… Feu M. Azdi_5

D’un cœur LMR, le mercredi 09 avril 2014

 

C’était un certain… Feu M. Azdi

Episode 5 :

 

Avais-je mentionné qu’on était 660 matricules par an…..

 

 

Je crois que c’est bien le moment et je vais laisser l’âme de Feu M. Azdi un peu tranquille. Ce n’est nullement l’heure du bilan, mais l’heure de l’au revoir. Ai-je trop dis ou pas assez est chose discutable. Ai-je été objectif ou subjectif est chose discutable également. Ce qui n’est pas discutable par contre, c’est que d’une manière ou une autre, Feu M. Azdi reste dans nos mémoires. Puisse-t-il reposer en paix.

A tous ceux qui l’ont connu, j’envoie ce message

Puissions-nous être reconnaissants et lui rendre hommage

De sa mission ingrate, il s’est sorti avec un grand courage

 

Certains diraient que rien ne valait son acharnement

Mais quand tu revois ton passé et son défilement

Avait-il raison ou tort ? Essaies de répondre honnêtement

 

A tous ceux qui l’ont connu, je veux bien croire

Que nous pouvons être reconnaissants et saluer sa mémoire

Il a forgé nos esprits et fait désormais partie de notre histoire

 

Certains diraient que j’oublie et que ma mémoire lâche

Je veux bien l’admettre. Mais sans que cela ne les fâche

Nous portons tous son empreinte, et ça il faut qu’on le sache

 

Adieu et Merci.

De la part de toutes les générations 660.

Signé :

1188

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Mme Amale CHERRADi (samedi, 19 avril 2014 22:46)

    Bravo, félicitations: très bien écrit, de façon originale!! Il me semble que tout ce qui a été dit par notre ami sortait non seulement de sa mémoire mais de ses « tripes».
    À mon sens, tu as bien fait de dire comme tu le sens. Et je sais , pour ce que je l'ai connu, que c'était un homme intègre et bon, faisant comme il pouvait, comme il savait, comme il pensait être pour le mieux!!!